Le Système des pots d’irrigations

Le système des jarres d'irrigation est d'origine espagnole. "Oylla" veut tout simplement dire "Pots" en français.

Un système similaire à été identifié en Chine, visiblement couramment pratiqué il y a 4000 ans.
Selon Bill Mollison et comme son commentaire l’indique dans une des vidéos « Global Gardener », les jarres d’irigations (oylla) sont « le meilleur système d’irrigation au monde »
La poterie est enterrée, avec le bec qui dépasse du sol. Elle est remplie d’eau de temps en temps, en moyenne une fois par semaine, suivant les conditions..
Le volume d’une jarre  est idéalement entre 3 et 6 litres pour les buttes, potager, et jusqu’à 12 litres pour les vignes, arbustes.
La poterie naturellement poreuse laisse échapper graduellement l’eau dans le sol, pour les plantes environnantes.
Les jarres d’irrigation ont la réputation d’être bien plus efficaces que les système d’irrigation goutte à goutte.
Il a été montré qu’il n’y a consommation d’eau que si la plante en demande. En effet, l’eau ne part pas dans tous les sens et uniformément autour du pot, mais surtout en direction des racines proches, dont la consommation en eau crée un effet de succion…
L’eau sort donc par les porosités de la Oylla, vers l’endroit où la terre est la moins humide.

Mise en place des poteries

Etape 1
Mise en place d’un pot de 2 litres

Etape 2
Préparation creuser un trou suffisamment profond

Etape 3
Placer la poterie dans le trou.

Etape 4
Reboucher tout autour du pot

Etape 5
Remplissage d’eau.

Etape 6
Remettre le bouchon pour éviter l’évaporation et les nids d’insectes

Plusieurs avantages:

  1. Le système est adapté pour la plupart des cultures, les légumes comme les cultures pérennes
  2. Des économies d’eau de 50-70% sont réalisées, en particulier pour les cultures légumières. La perte d’eau au-delà de la zone racinaire est assez réduite.
  3. Beaucoup moins de travail est nécessaire pour le désherbage , les mauvaises herbes ne prolifèrent pas, la surface du sol restant sèche tout au long de la saison de croissance.
  4. Beaucoup moins de travail d’arrosage.
    – L’humidité du sol est constante, donc les plantes ne sont jamais en stress hydrique.
  5. Économies sur la quantité d’engrais à appliquer [certaines études suggérant jusqu’à 50% moins] par unité de surface de la terre si l’engrais est mis dans les pots en argile et est plus tard absorbé par les plantes sous forme de thé de compost.

Efficacité de l’utilisation de l’eau:

On parle ici du nombre de kg d’aliments produits par m3 d’eau d’irrigation utilisée. D’après tous les articles traitant de la question, le système d’irrigation par jarre est de loin le plus efficient à ce niveau.
Efficacité comparée de l’utilisation de l’eau en KG/m3

  • Irrigation de surface, par sillons 0,7
  • Irrigation par aspersion/ sprinkler 0,9
  • Goutte à goutte 1,4
  • Jarres enterrées 7 (Oylla)